Quand Les Chiens Aboient, Ils N’Arrêtent Pas Pour Autant La Caravane.

Publié le par Madison

L’autre nuit je ne trouvais pas le sommeil. Pour passer le temps, je me suis baladée de blog en blog et j’ai découvert l’horreur… Beaucoup de ces sites, assez neutres pendant la campagne, se sont réveillés sous des formes haineuses qu’on ne leur soupçonnait pas avant le résultat des élections. Comme si tout à coup les fauves étaient lâchés. Le surprenant c’est que ce n’est pas de la haine contre le Président élu mais un flot de bile déversé sur la gauche dans son entier alors que cette dernière se trouve avoir perdu.

Pourquoi tant de haine ?

faucille.jpgCe que j’ai lu m’a donné l’impression que les Français venaient de sortir de 20 ans d’un régime stalinien où ils auraient enduré le pire. (heu… rassurez-moi, Chirac et son gouvernement étaient bien à droite n'est-ce pas ?) J’ai eu l’impression d’entendre les chars russes aux portes de la France. Bizarre comme cette image perdure dans l’esprit des gens… un peu comme le loup dans l’imaginaire des enfants.

Voyons, voyons, la Russie n’est plus communiste depuis longtemps, la Chine est devenu ultra capitaliste, la Corée du Nord vient de s’ouvrir à la Corée du Sud (par voie ferroviaire certes, mais c’est un début) et Cuba fait de la résistance en monnayant des dollars. Quand à nos proches voisins socialistes, je ne pense pas qu’ils aient des pensées belliqueuses.

Alors que Sarkozy essuie ses larmes lors d’un hommage au résistant communiste Guy Moquet, pourquoi ce retour des vieux clichés dans le rang de ses partisans ? Vieux clichés sur une idéologie qui a fait du chemin et qui s’est, bon an mal an, adaptée au monde libéral dans lequel nous vivons.

Certes, pendant la campagne, la gauche n’a pas été tendre avec le sieur Sarkozy. Mais n’a-t-il pas cherché le bâton pour se faire battre ? Quand on s’expose comme il le fait depuis 1993 (souvenez-vous, la prise d’otages dans la maternelle de Neuilly), il faut s’attendre à s’en prendre plein la tête à un moment ou à un autre. Et puis, il n’a pas été le seul à recevoir des coups. Ségolène Royal de son côté en a eu pour son compte (en partie de la part de son propre camp d’ailleurs… mais passons). Tout comme François Bayrou, le troisième homme à abattre.

La haine n’est sûrement pas la meilleure façon de convaincre les gens - même si apparemment, elle attire les foules -. De la même manière que je ne comprends pas d’où vient celle que j’ai pu lire, je n’approuve pas les manifestations actuelles dites anti-sarko. Elles finissent par revêtir une apparence anti-démocratique. Nicolas Sarkozy a été élu à la majorité, il faut l’accepter même si ça nous fait mal au ventre (pour ne pas dire ailleurs). De plus, ces manifestations alimentent les critiques et les raccourcis faciles sur la gauche et décrédibilisent les actions futures si dans peu de temps elles trouvent raison d’être. C’est alors que la lutte devra être réfléchie, intelligente et constructive et non ressembler à la bêtise de la mouche qui se cogne contre la vitre.

En attendant, restons vigilants, ne nous laissons pas endormir par des lieux communs, ayons l’esprit critique sur les infos qui nous sont proposées. Participons à la vie publique (conseils de quartier, associations…) et surtout, utilisons le vote aux législatives !

 

PS1 : Dans ma balade bloguesque j’ai lu à plusieurs reprises le mot fasciste utilisé à l’encontre des gens de gauche. J’en ai cherché la définition exacte (Trésor de la Langue Française) :

FASCISTE : Qui emploie les méthodes du fascisme ; qui se réclame de son idéologie.

FASCISME : Doctrine que Mussolini érigea en Italie en système politique et qui est caractérisée par la toute puissance de l'État (intervention de l'État dans l'économie, étatisation des appareils idéologiques, développement de l'appareil répressif dominé par la police politique, prépondérance de l'exécutif sur le législatif, etc.) et par l'exaltation du nationalisme.

Le fascisme se situe dans le stade impérialiste du capitalisme (...). Certains des facteurs souvent considérés comme les causes fondamentales et sine qua non du fascisme, à savoir les crises économiques particulières que traversaient à l'époque de son établissement, l'Allemagne et l'Italie, les particularités nationales de ces deux pays, les séquelles de la Première Guerre mondiale, etc., ne constituent pas les causes premières du fascisme. Ils ne revêtent d'importance que par rapport au stade impérialiste, comme élément d'une des conjonctures possibles de ce stade. - N. Poulantzas, Fascisme et dictature - Paris, éd. du Seuil, 1974 [1970], p. 13.

 

PS2 : pour ma part, je revendique le droit de traiter le président de nabot (n’en déplaise à Bob) vu que de source officielle je mesure 10 cm de plus que lui, na !


Publié dans Politiquement Correct

Commenter cet article

La Bernache 21/11/2009 15:01


Bonjour Madison :-) en ce moment je fais la tournée de blogs anciens - je vois que la présentation du tien à totalement changée et je me souviens des difficultès avec les couleurs que toi et
d'autres aviez éprouvées lors des relookings d'over-blog- Je viens de relire ce billet ...boudiou ! tu avais mieux cerné les choses que moi concernant la politique spectacle infligée par l'Agité du
bocal ! Depuis un certain 6 mai , la démocratie en France en a pris plein la figure - quant aux sbires qui traquent l'émigré de couleur on a vu le pire ! France vichyste à un point que je
n'imaginais même pas ! à vomir ...mais ne restons pas là-dessus , contente d'avoir pu te dire que ça roule bien dans la planète web et que j'ai plein de liens qui pourraient te plaire car j'ai
l'impression que nous sommes sur la même longueur d'onde - Bonne continuation


Taliesin 21/05/2007 22:06

C'est curieux, d'habitude, c'est plutôt les gens de droite qu'on traite de fasciste. Enfin, ça a été le cas pendant bien des années... alors certes, le contraire n'est pas mieux, mais bon, ça rééquilibre un peu... en revanche ce qu'a fait Hollande avec Kouchner, ça, c'est du vrai Stallinisme... le goulag en moins.

Bisous Mado,
Tal

liquid 20/05/2007 22:12

lol, en ce qui me concerne je prends la phrase d'intro! haha, ça aurait pu être un proverbe ou un dicton de par chez mes ancêtres ça!

Blanche 18/05/2007 19:45

Tu utilises le même dictionnaire que moi (TILF) !!
Je ne me lancerai pas dans des comparaisons de taille, car je ne fais pas "le poids" si je puis dire. ;-) Bonne soirée.

Madison 18/05/2007 22:09

le TILF est mon copain lolbises Blanche

BlancheFabret61 18/05/2007 19:18

Peut-être est-ce dû à mon âge ?..j'ai apprécié qu'il honnore la mémoire de ce jeune résistant et je pense que ce rappel est nécessaire pour une jeunesse d'aujourd'hui trop souvent élevée à la seule lumière de la télé-réalité - Que le PC s'en offusque m'a paru stupide : la mémoire des Héros appartient à tout le monde sans exclusive -
je suis d'accord avec toi quand tu déplores une haine bien inutile et dangereuse de surcroît - Je déteste qu'on s'en prenne à un détail physique de qui que ce soit ,c'est petit - Quant au PS il nous donne un spectacle particulièrement lamentable ...comme d'habitude ! Ségolène aurait pu quelque chose, si les éléphants avaient disparus - ils sont toujours là ,toute honte bue....pitoyables dinosaures à qui nous devons l'échec !

Madison 18/05/2007 22:03

Enfin Blanche ne te rends tu pas compte que justement cet hommage n'était que télé réalité au meme titre que son jogging au bois de boulogne avec son sous chef ?