Tony Chocolonely Slave Free

Publié le par Madison

Nestle-logo.jpg

Cette image n’est-elle pas rassurante ?

Nestlé a bercé notre enfance.
Nestlé dans la mémoire collective se sont les petits pots pour bébés et le lait concentré.
Nestlé c’est aussi le chocolat fondant et rassurant.

Nestlé c’est le bonheur dans la bouche…

 

Le fondateur de la marque, un pharmacien suisse du nom d’Henri Nestlé, a mis au point le premier lait en poudre pour les bébés que leurs mères ne pouvaient allaiter. C’était en 1866. Depuis, l’entreprise Nestlé n’a cessé de grandir au fil des fusions avec d’autres entreprises plus ou moins célèbres pour devenir le plus gros groupe industriel agroalimentaire au monde.

 



 

 

Mais Nestlé c’est aussi une politique libérale poussé à l’extrême peu soucieuse du respect des droits de l’homme et de la planète. Le discours de son PDG sur le prix de l’eau dans We Feed The Word faisait frémir. Voilà que la marque est à nouveau citée par le néerlandais Teun Van de Keuken qui lutte contre le travail forcé des enfants dans les plantations de cacao en Afrique.

 

 


Désolée pour les non anglophones mais je n'ai pas trouve de vidéos avec la traduction française.

En attendant le film vous pouvez lire cet article de http://www.liberation.fr/ qui vous éclairera sur le combat de cet homme
contre les grandes industries chocolatières.


Voici une autre vidéo qui ne fait que renforcer les idées de la première :

 


Chocolate and slavery
envoyé par LadyMadi


Pour ma part, tant que je n'ai pas la garantie
qu'il n'y a plus d'enfants esclaves dans les plantations de cacao pour me fournir ma drogue douce,
je ne mange plus de chocolat ...

Publié dans Politiquement Correct

Commenter cet article

liquid 17/06/2007 22:19

J'ai honte. ça se passe dans mon propre pays et j'en ignorais tout. Je suis écoeuré. Le film en question est-ce un doc qui va sortir?

Vic 15/06/2007 09:42

oui ca fait frémir. mais quand on est accro au chocolat comment on fait ? on se rabat sur les marques dites equitables ? c'est pas de l'intox pour faire payer plus cher ça tu crois ?

Taliesin 14/06/2007 23:10

Je ne suis pas d'accord avec toi.

D'abord, si les esclaves du bout du monde ont toujours existé (ce qui est contestable car bon nombre de pays se portaient mieux aux siècles derniers que maintenant, mais ok, soit), ils n'ont pas toujours travaillé pour nous: il y a aujourd'hui un flux d'argent entre les pays riches et la Chine qu'il n'y a jamais eu auparavant, aucun économiste ne le conteste.

Et deuxièmement, bien sûr ce sont les entreprises chinoises qui ont le fouet, mais c'est à nous qu'ils vendent. C'est nous qui finançons leur croissance, c'est nous qui créont le besoin qui fait que les entreprises chinoises investissent comme des barges, c'est de nous que vient l'argent, pas d'ailleurs! Donc nous sommes complices, et il faut bien le dire finalement assez content, d'avoir trouvé ces "nouveaux esclaves" que nous ne pouvons presque pas voir (faut pas déconner, on ne voit les voit pas autant que si on les avait dans des bidonvilles aux portes de nos villes! ce ne sont pas les 3 reportages mensuels d'Arte qui vont donner mauvaise conscience aux bons consommateurs français!!).

Il faut bien dire qu'avec tous ces droits sociaux, ces congés, ça devenait difficile d'exploiter des gens en France. Heureusement, il y a l'OMC, et plus proche de nous, Maastricht (que les français ont voté) pour exploiter nos amis pays de l'Est et le reste du monde sans que de méchants droits de douane viennent freiner ce joli échange.

Les nouveaux esclaves des pays riches? Sincèrement, quand tu vois les usines en Chine, je peux t'assurer qu'il est mille fois préférable de vivre ici en travaillant au black que là bas en travaillant de manière légale... là bas, on ne te parle même pas de vie descente, car tu n'as pas de vie en dehors du travail. Tu dors dans l'usine, tu manges (peu) dans l'usine, c'est un véritable enfer... sachant qu'en plus on ne nous montre que le haut du panier, je n'ose imaginer le reste. Et si tu gueules, c'est au camp de concentration local. Je prefère nettement être sdf ici.

Il faut être aveugle pour ne pas se rendre compte que les métiers les plus pénibles que l'ont avait en France il y a encore 20 ans ont complètement disparus et sont aujourd'hui présents dans des pays qui eux ne se soucient plus du tout des règles de sécurité, du droit social, voire pire, des droits de l'Homme. Ces transformations, les patrons les ont voulus, et les habitants de nos pays riches, non sans assez hypocritement dénoncer ce système, en jouissent pleinement. Aujourd'hui qui ne regarde pas les prix en achetant un bien quelconque? qui sera prêt à acheter un bien produit en France quand il peut avoir 4 fois moins cher et à qualité equivalente (voire meilleure car les fers à repasser à 9€ marchent très bien...) à côté? j'aimerais sincèrement te répondre "tout le monde", mais les chiffres des ventes en France disent le contraire, et d'une manière totalement affligeante.

Nous sommes bien complices, et quiconque achète aujourd'hui une paire de Nike l'est aussi. Le pire, c'est que pour les pompes, on a même plus le choix, tellement les français ont peu soutenus leurs production de ce côté là.

Après, je ne dis pas que les idées utopiques ne servent à rien, bien au contraire, je suis d'accord avec toi là dessus, je dis juste qu'il faut aussi savoir que le chocolat, sur ce plan là, est franchement le petit grain de sable à côté de la montagne. Si tu commences à balayer de ce côté là... tu pourras difficilement continuer à vivre avec un train de vie "normal" ici.

Taliesin

Madison 15/06/2007 00:00

je pense effectivement qu'on ne sera jamais d'accord sur certains sujets mon cher Tal.C'est pourquoi je ne reprendrai pas les thèmes que tu exposes même si certains me font légèrement tressaillir. Tout n'est rien qu'un grain de sable à côté de la montagne...Tu devrais quand même relire l'histoire des colonies et de l'esclavage et leur relation avec le commerce et la naissance du capitalisme...bises Tal

Artno+ 14/06/2007 22:57

...tu oublis le chocolat équitable, sinon à ce rythme là tu devrait ne plus manger grand chose ni temettre grand chose sur le corps. Il faut juste consommer différemment !

Madison 14/06/2007 23:51

je suis d'accord... mais il faut aussi faire attention à l'appellation "marché équitableé que certaines marques ont largement exploité sentant monter la vague altermondialiste...

Alain 14/06/2007 20:47

J'ai pas plus que personne la solution. Mais vu que "c'est le sujet qui crée l'événement", comme il est écrit au-dessus, je pense juste agissons, quoiqu'on fasse. Je sais qu'on fera pas tous les mêmes choses et qu'on n'ira pas tous forcément dans le détail dans le même sens et que ceux qui analyseront çà diront que ce qu'on fait çà sert pas toujours à quelque chose, mais c'est le mouvement de chacun qui fait le mouvement de l'ensemble. Perso, le chocolat, j'arrêterais pas les "marques" car à mon avis si tu t'approvisionnes dans le bas du rayon, çà doit pas être mieux sur le plan humanitaire. En tous cas, on foutra jamais assez la honte aux exploiteurs du genre humain avec des films, des écrits...

Madison 14/06/2007 23:49

franchement, je préfére m'en passer que de me sentir complice... on a à créer un autre monde...