Dany Laferrière

Publié le par Madison

Je me devais de commencer la rubrique littérature par cet auteur : son premier livre a largement inspiré ce blog. Comme je le raconte dans "L'amour, les Hommes et le Chocolat", ça a été pour moi une rencontre. Une rencontre avec une écriture, une rencontre avec moi même…
 

 
 
 
 
Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer
 
Deux jeunes noirs oisifs partagent un appartement dans un quartier pauvre de Montréal. L'un d'entre eux, le narrateur, projette d'écrire un roman et pour s'occuper, connait diverses aventures féminines en dissertant sur la trilogie Blanc-Blanche-Nègre. Car c'est juste retour des choses, après avoir souffert de l'esclavage, que de séduire toutes ces jeunes donzelles innocentes et curieuses. Quand à son compère, Bouba, il dort, dort, dort. Et philosophe en lisant et relisant le Coran, sur des airs de jazz.
 
 
 
Cette grenade dans la main du jeune nègre
est elle une arme ou un fruit ?
 
Un ring : le territoire des Etats Unis. Deux boxeurs face à face, l'écrivain Dany Laferrière, d'un côté, la société américaine de l'autre. Boxe ! L'écrivain donne des coups : au racisme, aux clichés, à la pacotille hollywoodienne. Et il encaisse, célébrant le dynamisme du pays, sa foi innépuisable en sa propre puissance, son génie créatif.
 
 
Du même auteur : Le cri des oiseaux fous, Le pays sans chapeau, L'odeur du café, La chair du maître, Le goût des jeunes filles, J'écris comme je vis, Je suis fatigué,...
 
 

Publié dans Lu - Vu - Entendu

Commenter cet article

marc 28/12/2005 22:43

no comment...cf la controverse entre les blacks américains et quentin tarantino au sujet de l emploi du mot " nigger" ds le film jackie brown