Ministre Issu De L'Immigration

Publié le par Madison

18h05, infos sur France Inter. Je l'entends aboyer à l'Assemblée : "...les étrangers... expulsion... honneur d'être accueillis en France..."

On ne l'avait pas entendu ces derniers jours "parce qu'on l'accusait d'avoir mis le feu aux poudres..." dit le journaliste. Je me demande s'il ironise... 

Il ouvre à nouveau la bouche et j'ai un frisson.


Lui est-il si difficile de s'excuser pour les propos qu'il a tenu ? Est il conscient de son arrogance, du mépris qu'il affiche ? J'ai entendu un de ses sergents dire qu'il ne comprenait pas pourquoi on lui en voulait alors qu'il était le seul homme politique à défendre la discrimination positive... Je n'ai jamais compris comment une discrimination pouvait être positive...

Je pensais que si on était né en France on était Français, même si cela n'a pas toujours était le cas. Mon père a du essuyer des jets de pierre, les "sale étranger" hurlés sur le chemin de l'école et attendre d'être majeur avant d'avoir cette nationalité. Pourtant il n'avait jamais mis le pied sur le sol espagnol d'où venaient mes grands parents. Après deux générations, dois je encore me présenter comme issue de l'immigration ? En y réfléchissant, pourquoi pas... par provocation.

Monsieur le Ministre de l'Intérieur, vous ne faites pas honneur à cette France qui a accueilli votre famille dans le passé.


On n'choisit pas ses parents, on n'choisit pas sa famille
On n'choisit pas non plus les trottoirs de Manille
De Paris ou d'Alger
Pour apprendre à marcher
Etre né quelque part
Pour celui qui est né
C'est toujours un hasard...

Etre né quelque part
C'est partir quand on veut,
Revenir quand on part...

Est-ce que les gens naissent Egaux en droits
A l'endroit
Où ils naissent
Que les gens naissent
Pareils ou pas

On n'choisit pas ses parents, on n'choisit pas sa famille
On n'choisit pas non plus les trottoirs de Manille
De Paris ou d'Alger
Pour apprendre à marcher

Je suis né quelque part
Laissez moi ce repère
Ou je perds la mémoire...

(Né quelque part - Maxime Le Forestier)


Publié dans Politiquement Correct

Commenter cet article

un zombie 10/11/2005 14:19

j'ai lu attentivement cet article sur lequel j'ai deux commentaires à faire.
1/il faut oublier sarko. sarko n'est pas et ne sera pas le dernier ministre de l'intérieur en france à agiter l'immigré comme un "drapeau de pirate".
sarko n'estpas le vrai danger c'est un homme politique ( sens démagogique et assoiffé de pouvoir)Il n'est pas plus dangereux qu'un autre.
Le vrai debat d'idée pour "quelle société" est mort.
L'avenir c'est de reinventé les choses.
2/ La chanson de forestier m'inspire un dialogue que j'ai eu il n'y pas si longtemps sur le " Hasard" ( Existe ou pas )
Etre né quelque part est ce un hasard?
mais que c'est jouissif de se retrouver autour d'un tieb dien , d'un poulet yassa ou d'un poulet boucane et de parler de Montesquieu ou Rousseau.
Signe le zombie

Madison 15/11/2005 23:31

Je suis bien d'accord avec toi, il faut l'oublier, c'est pour ça que je ne le nomme même plus. Et réinventer les choses est aussi mon opinion. Faire de ces évènements une source de reflexion et d'inspiration pour l'avenir serait la meilleure chose qui puisse arriver. Que Zied et Bouna ne soient pas morts pour rien... PS : au fait, merci pour ce premier commentaire le zombie :-)