Bluesy Dream

Publié le par Madison


J’ai rêvé de mon père…
Il me disait : « tu sais, je vais mourir. »
C’est étrange quand on rêve des morts. Ils semblent si vivants.

On ne s’habitue pas à l’absence.

On l’accepte juste assez pour ne pas souffrir.




 

Chill out - John lee Hooker

Publié dans Lu - Vu - Entendu

Commenter cet article

Youkou :0008: 16/08/2007 13:00

Bon alors ça traine ici... :D

sluurp

jc and Joan Césario 11/08/2007 15:12

rahhhhh souvenirs
merci pour ce morçeau de choix carlos santana et john lee hooker

clerval 11/08/2007 12:01

Super le clip !

clerval 11/08/2007 11:59

Où qu'on soit, et quoi que l'on fasse , nos morts sont toujours là . Et pour peu qu'une odeur, une petite musique ,la vue d'un paysage ou autre souvenir viennent nous solliciter, leur présence est presque tangible ...

M. 11/08/2007 11:34

Heureusement qu'on ne s'habitue pas à l'absence.

Bon week-end,

M.