Il Court, Il Court Le Furêt...

Publié le par Madison


Depuis les éléctions, je n'ai pas trop parlé de notre cher président. On ne peut pas ouvrir un journal, écouter la radio, regarder la tv ou même se balader sur le net sans trouver quelque chose sur lui, je n'allais pas suivre cette tendance. 


Mais là, je ne résiste pas à vous communiquer une petite initiative qui m'a fait sourire parce que j'en avais rêvé fortement. (source : http://bellaciao.org/fr/ )

Vous connaissez la Journée sans tabac ? Dans le même esprit de désintoxication, le Rassemblement pour la démocratie à la télévision (RDT) appelle, le 30 novembre 2007, à une grande

Journée nationale sans Sarkozy dans les médias

Vous êtes journaliste ? Pas une image, pas un son, pas une ligne sur les faits et gestes de Nicolas Sarkozy ne doivent sortir, ce jour-là, des rédactions ! Ni éloge, ni critique, ni commentaire ! Rien de rien, s’il vous plaît, qu’un inhabituel et démocratique silence ! Rompez, pour 24 heures, avec vos habitudes et aidez ainsi les Françaises et les Français à se désintoxiquer de la sarkozite médiatique !

Vous êtes simple citoyen et vous en avez plus qu’assez de l’omniprésence du président de la République dans les médias ? Aidez-nous à faire de cette journée un immense succès : relayez par tous les moyens cet appel auprès des rédactions des chaînes de télévision, de radio et des journaux ! Parlez à vos proches, vos amis, vos collègues de cette journée exceptionnelle ! Et, bien sûr, abstenez-vous durant ces 24 heures de toute conversation au sujet de Nicolas Sarkozy ! Que son nom, un jour dans l’année, ne soit même pas prononcé ! Cela nous fera du bien à tous et à sa modestie aussi…

Le 30 novembre 2006, Nicolas Sarkozy annonçait officiellement sa candidature à l’élection présidentielle

Fêtons dignement cet anniversaire !

Faisons, ensemble, du 30 novembre 2007 une grande journée de la démocratie et de la liberté de la presse !



Dans le même genre, un journaliste de 20 minutes a pris l'initiative de construire une carte qui retrace tous les déplacements de Super Sarko. Un seul regret, il ne comptabilise pas le nombre de kilomètres et de litres de carburants dépensés. Pour un président qui veut mettre en place une politique écologique, tous ces déplacements, ça fait tache d'huile.

 

Publié dans Politiquement Correct

Commenter cet article

BlancheFabret61 18/09/2007 16:47

Mon article du 10 septembre devrait te plaire - je dénonce quant à moi les dépenses pharamineuses , dûes au délocalisations ministérielles successives,prévues par le gouvernement ,qui va aller de départements en départements...à nos frais ! notes d'hôtel ,restos etc... Pour te délasser tu pourras toujours me souhaiter un bon 3ème anniversaire de blog....je ne te vois pas beaucoup.... A+ :-))

Mister K 15/09/2007 13:24

J'aime bien l'idée, sinon faites comme moi, coupez télé et radio :)

C'est fait depuis le 06 Mai en ce qui me concerne. Je ne lis plus que la presse étrangère où les risques de propaganda médiatique sont très limités. Se méfier cependant des journaux hongrois.

Je suis tellement à l'ouest du coup que j'ai appris hier seulement la disparition de Pavarotti.

K.

Madison 16/09/2007 11:44

depuis quelque temps, je n'écoute plus que FIP ou FM Espace ;-)

jlb 14/09/2007 12:17

on peut aussi rajouter dans lé débilité: Borloo qui va en avion au Grenland faire une annoce, là aussi, faut mesurer le CO2 émis!!!

Madison 16/09/2007 11:43

c'est clair...

Cristophe 13/09/2007 01:18

Il faut envoyer Sarkozy au petit bonheur d'Eva !

Madison 16/09/2007 11:43

héhéhé !;-)

Thomas 12/09/2007 23:13

Je n'aime pas particulièrement le petit. Mais lui reprocher (ou à tout autre) des déplacements pléthoriques, ça frise le fondamentalisme vert. Même s'il a devoir d'exemplarité.

Madison 16/09/2007 11:42

ce n'est pas du fondamentalisme... c'est de la logique