Oye Como Va

Publié le par Madison



Carlos Santana a enveloppé mon adolescence. Ce n’était pas moi qui était fan, mais mon père. Partout en sa compagnie résonnait ce son si particulier de guitare électrique pop rock sur fond de salsa.

L’année de mes 15 ans, mon père devait m’emmener à un de ses concerts, à Toulouse. Un ou deux jours avant l’évènement, un accident de voiture me condamna à rester allongée sur le dos un mois entier. Le soir du fameux concert, juste avant d’aller voir son idole, mon père s’est pointé dans ma chambre d’hôpital avec un walkman tout neuf et un paquet de cassettes de Santana qu’il avait enregistré pour moi.

La nuit quand je n’arrivais pas à dormir, à cause de la douleur, à cause de la solitude, à cause sans doute de cette première prise de contact avec la possibilité de mourir, j’écoutais en boucle Europa, Dance Sister Dance, Black Magic Woman, …

L’image de Santana est indissociable de celle de mon père. Ce matin, les affiches immenses en bord de périf annonçant le prochain concert du guitariste m’ont fait penser à lui. Je ne crois pas à la vie après la mort, encore moins au paradis (et à choisir je préfèrerais les enfers), mais j’aime à penser que mon père tape le carton quelque part avec un autre de ses idoles, disparu peu après lui, et avec qui Santana a souvent joué : John Lee Hooker.

Oye come va mi ritmo

Bueno pa' gozar mulata...

Commenter cet article

maylis 04/01/2006 21:38

Madison c'est ton jour de lucky girl today: Jordy vient de t'écrire une jolie chansonnette sur mon blog, chap. alchimiste 2 ;-) va voir tu vas te marrer...

maylis 04/01/2006 18:02

santana ça fait penser à l'adolescence la découverte du pop rock j'ai appris à le réapprécier récemment avec "maria maria" superbe! dis moi tu m'as l'air d'avoir eu un papa gentil et attentionné comme tout, non? gros bisous Madison 
* pour mister D je crois que tu as raison on le connait toutes les 2 on en reparle en coulisses ok? sur msn ou par mail, curieuse coïncidence...

Madison 04/01/2006 19:08

C'était un drôle de bonhomme mon père : il adorait que je l'appelle sale type ou p'tit con ;-) Tout ce que je peux en dire c'est que c'était un papa original, peut-etre parce qu'il ne s'est senti père que très tard (justement à cette époque là )

Joyce 04/01/2006 16:35

Santana... youpi la remontée des souvenirs !!!!! "Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître..."

Madison 04/01/2006 19:02

mdr Joyce !Passe une bonne soirée ;-)

gaelle 04/01/2006 14:13

bonjour !!!
comment tu vas ce matin ?

Madison 04/01/2006 16:12

Hola guapa ! Je vais bien et toi ? quel programme aujourd'hui de l'autre côté de l'Atlatique ?Besos