La Question Parlementaire Du Jour

Publié le par Madison

bouton-politique.jpg
Séance du 15 Janvier 2008 - Sur la Laïcité




Sarkozy et la laïcité « positive »



Séance du 16 Janvier 2008 - Sur la Laïcité



M. Jean Glavany – Après le discours de Constantine, puis celui du Latran, voici donc le discours de Riyad ! Le Président de la République n’y cite plus Dieu à toutes les pages, mais à toutes les lignes, ce qui pose un problème de fond dans notre République. Il est hors de question de relancer les guerres de religion (Exclamations sur les bancs du groupe UMP). Elles ont déjà fait assez de mal.
Mais j’aimerais vérifier que nous parlons toujours de la même République et des mêmes principes (Applaudissements sur les bancs du groupe SRC et du groupe GDR). D’où ma première question : la loi de 1905, dite de séparation des Églises et de l’État, n’interdit-elle pas au religieux de s’immiscer dans la sphère politique ? Et, si c’est bien le cas, n’a-t-elle pas été violée ?
Lorsque le Président de la République s’adressait aux étudiants de Constantine en disant « nous », nous pensions benoîtement qu’il parlait au nom du peuple français. Mais pas du tout : c’était « nous, les chrétiens ». Les juifs français, les musulmans français, les athées et les agnostiques français sont-ils encore représentés par le président de tous les Français ?
Le Président de la République affirme qu’ « un homme qui croit est un homme qui espère », comme si l’espérance était réservée aux croyants. Et Guy Môquet ? Était-il bien nécessaire d’honorer la mémoire de ce jeune militant communiste, qui a transcendé la peur de mourir pour cette belle espérance que l’on appelle la liberté (« Oui » sur plusieurs bancs du groupe UMP), si c’était pour l’humilier de la sorte ? (Vives protestations sur les bancs du groupe UMP) A-t-on le droit d’espérer en France sans être croyant ? A-t-on le droit à une spiritualité sans Dieu, à l’image de Spinoza, de Camus, de Sartre et de tant d’autres ?
Le Président de la République dit enfin que dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé…

M. le Président – Veuillez poser votre question (Protestations sur les bancs du groupe SRC).

M. Jean Glavany – …car il lui manquerait toujours le sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance… Cette nouvelle hiérarchie, qui place l’instituteur, fonctionnaire de la République assumant une mission de service public, au-dessous du prêtre, n’est-elle pas une insulte au dévouement exemplaire des instituteurs de la République (Vives protestations sur les bancs du groupe UMP) et une nouvelle violation de la loi de 1905 ?

M. le Président – Monsieur Glavany…

M. Jean Glavany – Je conclus : mes questions peuvent se résumer en une seule : dans cette nouvelle hiérarchie des valeurs qui s’esquisse…

M. le Président – Merci… (M. Glavany tente de poursuivre son propos). La parole est à Madame la ministre de l’intérieur (Mmes et MM. les députés du groupe SRC se lèvent et protestent).

M. le Président – Vous avez parlé une minute de plus que le temps imparti. Le chronomètre en atteste.

M. Jean Glavany – Vous êtes un menteur ! Je me suis chronométré moi-même !

Mme Michèle Alliot-Marie, ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales  Oui, la laïcité est une grande et belle valeur de notre République. Nous pouvons nous retrouver sur ce point, mais nous divergeons sur le sens que nous lui donnons. Pour notre part, nous souhaitons reconnaître le rôle de toutes les spiritualités dans notre pays (Brouhaha persistant sur les bancs du groupe SRC).

M. François Hollande – La Scientologie !

M. le Président – Permettez-moi de vous interrompre un instant, Madame la ministre. Je m’adresse au président du groupe SRC : je vérifie le temps de parole à l’aide d’un chronomètre. M. Glavany a parlé trois minutes et trente secondes.

M. Jean Glavany – C’est un mensonge ! (Protestations sur les bancs du groupe UMP)

M. le Président - En expert averti, M. Glavany a d’ailleurs annoncé une minute à l’avance qu’il allait poser sa question ; je l’ai donc laissé parler.
Le sens de sa question est très clair, et c’est l’essentiel. Vous avez la parole, Madame la ministre de l’intérieur (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP).

Mme Michèle Alliot-Marie, ministre de l’intérieur – Nous souhaitons reconnaître le rôle de la spiritualité sous toutes ses formes dans notre pays. Les Français y sont attachés. Un ancien Président de la République ne disait-il d’ailleurs pas qu’il croyait aux « forces de l’esprit » ? (Exclamations sur les bancs du groupe SRC)
C’est pour cette raison que nous souhaitons aider toutes les spiritualités, qu’elles soient religieuses ou non (Même mouvement), notamment celles qui sont fondées sur l’athéisme ou le rationalisme. Comme l’a indiqué le Président de la République à Riyad, nous croyons à la richesse et à la diversité de toutes les religions et des cultures.
Vous vous demandiez, voilà quelques jours, ce que pouvait bien être la laïcité négative. Je peux vous répondre : c’est une attitude sectaire et fermée à l’égard des courants de pensée qui donnent leur sens et leur grandeur à notre pays. Et c’est votre attitude aujourd’hui (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP ; vives protestations sur les bancs du groupe SRC et du groupe GDR).



Je n'ai pas pu mettre d'images de cette séance
que j'ai vu sur la chaine parlementaire en pleine nuit
alors que je n'arrivais pas à trouver le sommeil.
Ca ne m'a pas aidé à m'endormir...

 

Publié dans Politiquement Correct

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lili 20/01/2008 19:40

ça m'ecoeure... on tombe de plus en plus bas.
Bisous

Madison 21/01/2008 01:19

c'est clair...Bisous Lili Belle

Noemi 19/01/2008 20:14

On est pas sortis de l'auberge avec ce président! Grrrrrr qu'est ce qu'il peut m'énerver!

Madison 19/01/2008 21:03

Et moi donc !!!

Mamancelib 19/01/2008 09:13

Ca sert donc à CA...

Oui, j'oublie des mots, moi, maintenant ;)

Madison 19/01/2008 21:00

bah... ça arrive ;-)

Mamancelib 19/01/2008 08:58

Euh... ça sert donc à l'Assemblée Nationale ^_^

Madison 19/01/2008 20:59

Et oui ! :-)quoique souvent l'image qu'ils nous donnent tous nous ferait presque regreter de leur laisser le pouvoir de voter des lois pour nous...

pierogod 19/01/2008 00:01

Je ne connaissais même pas les acronymes des groupes socialistes et communistes à l'assemblée...

Sinon, consternant... mais a-t-il parlé plus de 3 minutes ? C'est vrai que le problème est bien là ;-)

Madison 19/01/2008 20:58

Ca ne se sent peut-être pas parce que c'est retranscrit mais ce que j'ai vu à la tv ressemblait à une censure ... c'était presque indéscent.... j'en étais malade...