La Faiblesse Humaine Du Jour

Publié le par Madison

bouton-livres.jpg







extrait-peau-froide.jpg"... Tous mes efforts visaient à ne pas penser à ce qui devait arriver tôt ou tard, quoi que ce fût. Voilà un exemple de cette faiblesse humaine qui consiste à concevoir un espoir et à l'énoncer indéfiniment, de sorte que la répétition elle-même fait que le désir se confonde avec la réalité..."


La Peau Froide - Albert Sanchez Piñol



Publié dans Lu - Vu - Entendu

Commenter cet article

Laurent 05/02/2008 12:23

ça me rappelle un truc que j'avais lu dans mon enfance à propos d'une expérience scientifique réalisée sur des pigeons par je ne sais plus qui.

On place des pigeons individuellement dans des boîtes qui ne leur laissent que peu de marges de mouvements (on réduit leurs options, quoi). Sur ces boîtes, il y a une ouverture qui permet de faire tomber un peu de nourriture à intervalles réguliers (ou irréguliers d'ailleurs, je ne sais plus.)

Dans leur boîte, les pigeons s'agitent naturellement. Certains essaient de battre des ailes, d'autres tournent sur eux même, d'autrs se tiennent sur une patte, etc...

Au bout d'un certain temps, comme leur éventail de mouvement est restreint, les pigeons finissent par constater que l'arrivée de la nourriture coincide avec un geste qu'ils étaient en train de faire. Du coup, ils reproduisent ce même mouvement de plus en plus souvent et la constatation se vérifie de plus en plus.

A la fin, les pigeons ne font plus qu'un mouvement, celui qui fait arriver la nourriture, croient-ils.

Madison 06/02/2008 12:25

... ne dit-on pas con comme un pigeon ? ;-)

M. 04/02/2008 19:00

La méthode Coué quoi :)

M.

Madison 04/02/2008 20:35

plutôt : prendre ses désirs pour des réalités !