Quand L'inimaginable Se Produit...

Publié le par Madison

Vous imaginez si [...] est Président, ce que ça va devenir la France ?


Je ne me souvenais pas avoir mis cette chanson sur mon lecteur MP3. Elle est arrivée comme un coup de tonnerre dans ma balade nocturne sous le ciel trop lumineux de Paris. Un coup de tonnerre sur la nuit blanche des SDF, les réformes qui font mal, les rafles de Sans-Papiers, la police qui entre dans les écoles pour arrêter des enfants, le fichier Base-Elèves remis à l'ordre du jour, le pouvoir d'achat qui se barre en sucette, l'avalanche d'annonces toutes plus déjentées les unes que les autres, la politique spectacle,
les promesses non tenues, la mauvaise foi et le mépris, les infos qui font vomir...



Dès les premières notes mes yeux se sont remplis de larmes. Les images de ce 1er mai, où la France encore sous le choc manifestait pour une démocratie menacée, me sont revenues en mémoire. Nous avions peur alors.
Que quelqu'un comme le Borgne puisse accéder au pouvoir nous paraissait inimaginable...

De quoi avions nous peur déjà ? Qu'était cet inimaginable dont nous ne voulions pas entendre parler ?

N'avions nous pas peur de vivre une période sombre ? N'avions nous pas peur d'une laïcité bafouée ? N'avions nous pas peur d'un état policier ? N'avions nous pas peur de l'institutionalisation de lois xénophobes ? N'avions nous pas peur de l'agravation de la fracture sociale ?

Comment avons-nous pu atteindre cet inimaginable ?

Cette chanson qui évoque un épisode honteux de l'histoire électorale de France,
pourtant écoutée en boucle à l'époque, m'est soudain apparue à la fois comme une prophétie et un après-coup. Face au drapeau bleu-blanc-rouge qui flottait dans le ciel noir de février, j'ai eu envie de hurler !


autoportrait-antisarko-2.jpg

...
Pour les rêves qu'on a fait, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.

Fils de France !
ça, pour baisser la tête, Ah oui, ça t'aime bien les minutes de silence
Fils de France !
C'était à peine hier, et déjà tu brandis le drapeau de l'ignorance
Fils de France !
Nous n'oublierons jamais que nous sommes et seront les fils de la Résistance.
Fils de France !
Au royaume des aveugles tu sais bien ce qu'on dit les borgnes sont les rois.
...

Fils de France - Saez
22 avril 2002

Publié dans Politiquement Correct

Commenter cet article

JC 23/02/2008 10:11

ecoute la chanson de jeanne cherhal
ça va te plaire lol

Madison 23/02/2008 23:11

Je l'ai entendu ;-)

Ghoster 22/02/2008 12:15

Je me suis faite une promesse une semaine avant les présidentielles. "Si Sarkozy passe au pouvoir, je quitte ce pays." Encore quelques mois et fini la France, je lui dirais Bye bye ! Et c'est avec des gens pareils que j'ai honte d'être français. Les antisarko rebellez vous !

Madison 22/02/2008 22:49

Moi je m'étais dit : "Si Sarko passe c'est l'exil ou les armes."Je ne pense pas que partir si on aime la France soit la meilleure des deux solutions... pour la deuxieme, je suis prête... s'il le faut... mais je prefere la resistance pacifique.

bob2bob 22/02/2008 09:41

...dac avec M, c'est comme si les gens savaient qu'ils allaient dans le mur, savaient qu'ils allaient en baver mais qu'ils en redemandaient, comme si on(?) avait réussi à les rendre coupables. Alors ils expient. Untruc judéo-chrétien suis sûr.

NDLR :y a toujours un truc judéo-chrétien quand on cherche bien ^^ pis moi ça me pose la conversation, en général après ça j'allume une clope*, me passe la main dans les cheveux en exhalant la fumée, et je dis en relevant le menton nerveusement : "enfin tu vois quoi...")

* Ah ben non mince je fume pu.

Madison 22/02/2008 22:40

C'est clair que la phrase à la mode en ce moment c'est : "on a le president qu'on mérite..." Au début, je me résignais, maintenant ça me gonfle ! Ce genre de phrase ne sert que l'immobilisme...

M. 22/02/2008 09:19

Bon, j'ai du mal avec Saez, désolé... je préfère la version Cali mentionnée par MC, ou La peur de No One is Innocent.

Sur le fond, ce qui me rend triste, ce n'est pas que le Nain fasse ce qu'il fait, c'est qu'il a été élu pour ça, c'est à dire qu'une part non négligeable de la population pense (ou pensait) comme lui :(

M.

Madison 22/02/2008 22:37

C'est la seule chanson que je connais de lui en fait... Mais elle m'a marquée. Il l'a écrite au lendemain du premier tour c'est pour cela que j'en parle. Mon but n'est pas de parler des chansons qui parlent de résistance.Et tous ceux (nous) qui ne pensent pas comme lui, peuvent-ils rester sans rien dire en voyant ce qui se passe ?

MamanCélib 22/02/2008 08:47

On va me dire que je ne parle que de Cali, mais tu devrais écouter Résistance sur son dernier album...

Madison 22/02/2008 22:34

je vais essayer de trouver ça...Mais bon, le but de mon billet n'était pas trop de parler musique.. mais plutot de se demander qu'est-ce qu'on fait maintenant qu'on a atteind l'inimaginable...