Verre Cassé : Extraits

Publié le par Madison

Voilà comment on attrape un fou rire dans le bus vide qui vous amène au boulot le samedi matin :

"... et donc Robinette a d'abord ôté sa chemisette en pagne, il faut dire honnêtement que ce spectacle était loin de celui d'une Margot qui dégrafait son corsage, elle a ensuite soulevé son pagne jusqu'à la naissance de ses reins, et on a vu son derrière de mammifère périssodactyle, ses grosses cuisses potelées de personnage féminin de peinture naïve haïtienne, on a vu ses mollets de bouteille de bière Primus, elle ne portait pas de slip, la garce, c'est peut-être parce qu'il n'existait pas de slip qui puisse domestiquer sa montagne de fesses..."

"... on a aussi vu Casimir qui mène la grande vie enlever son pantalon, dévoiler ses jambes maigrelettes et ses genoux qui ressemblent à un enchevêtrement de noeuds gordiens, il portait un slip rouge tomate qu'il a baissé jusqu'aux chevilles, et on a découvert son sexe, une particule élémentaire qui nous a fait éclater de rire... il a quand même exhibé ce truc insignifiant devant nous avec des boules poilues qui pendillaient comme des fruits d'un arbre à pain effeuillé par une saison blanche et sèche..."

Non, Robinette et Casimir ne vont pas faire l'amour en public, il s'agit d'autre chose. J'ai coupé les passages qui indiquent le pourquoi de ce déshabillage pour ne pas vous gâcher le plaisir si vous aviez envie de lire "Verre Cassé" d'Alain MABANCKOU (voir juste après : African Psycho).

J'aimerai pouvoir écrire de façon si imagée... c'est sûrement pour ça que j'aime ce style d'écriture.

Bon, allez, je retourne au boulot !

Publié dans Lu - Vu - Entendu

Commenter cet article

vernnone 06/03/2006 02:41

Je ne résiste pas à ce genre d'écriture, je trouverais ces deux bouquins dans la semaine. J'ai beaucoup ri. merci à toi

Madison 06/03/2006 08:57

J'espère que tu passeras d'aussi bons moments de plaisir que moi avec ces deux bouquins !bisous

Joyce 05/03/2006 14:45

toc toc toc... je ne voudrais pas vous déranger... Juste pour dire que j'ai beaucoup ri en lisant l'extrait du bouquin. J'avais dit "je note", je rectifie..."je note" et bientôt "je le croque". Ca m'a l'air plutôt "vivant" et coloré.
Voilà, je vous laisse... je ferme la porte ? Oui ? Non, non, je ne la claque pas...

Madison 05/03/2006 15:32

rires !!!la porte reste toujours ouverte ;-)

jc 04/03/2006 22:36

ok toujours des blèmes de connections

jc 04/03/2006 22:34

si tu veux tchater un coup

Madison 04/03/2006 22:43

c'est parti !

jc 04/03/2006 22:34

mais tu es en direct .....c'est génial
je vais passer sur msn :elpirato-de-choc@hotmail.com

Madison 04/03/2006 22:35

je te mets sur ma liste mais ça risque de couper !!!