Voyage Musical

Publié le par Madison

Après avoir vu et revu 2046, j'ai eu envie d'écouter et ré-écouter Casta Diva. Luis m'a prêté sa version de la Norma, avec Monserrat Caballé mais je l'ai trouvé trop lente. Il m'a dit : « Ne va pas t'acheter la version du film... Ecoute celle de la Callas avant ».

La musique classique ne fait pas vraiment parti de ma culture familiale. Elevée aux chants révolutionnaires sud américains, aux Brassens, Le Forestier, Ferrat et autres chanteurs engagés des années 70, je n'avais dans mon répertoire musical classique que la version de Pierre et le Loup raconté par Gérard Philippe. Un bon début me direz-vous.

J'ai  avancé sur ce terrain petit à petit, au hasard des rencontres et des écoutes radiophoniques. Depuis j'aime écouter du classique quand je suis au calme chez moi. Pour l'Opéra, je le préfère en vrai, avec la mise en scène, les costumes et les mouvements des musiciens dans la fosse d'orchestre. Je n'arrive pas à en écouter autrement (sauf quand mon voisin met sa sono à fond).

J'ai donc cherché la Callas à la Fnac et je suis tombée sur une compilation de ses meilleures interprétations à un prix plus qu'abordable. De façon générale, je n'aime pas les compilations, quelque soit le style de musique. Mais je voulais juste écouter sa version de Casta Diva.

Pour la première fois de ma vie, j'ai mis de la musique classique dans mon lecteur mp3. Cela a changé ma vision du paysage urbain au levé du jour. Entre les portes de Clignancourt et d'Aubervilliers, tout avait pris une autre coloration au son de la voix de la Diva. Le PC  n'était plus le PC*. J'étais pourtant... transportée.

*PC : Nom des bus qui suivent les boulevards extérieurs. PC = Petite Ceinture


PS : je voulais vous mettre ce morceau de musique en ligne mais les hébergeurs, tous en maintenance au moment où j'ai programmé cet article, en ont décidé autrement.

Commenter cet article

cécile 12/03/2006 11:53

La Callas, je l'adore dans Carmen. Les puristes disent que son interprétation est mauvaise, mais je les emm...  Sa voix me remue les tripes, et le reste importe peu.

Madison 12/03/2006 14:19

Comme toi je me moque un peu des commentaires des puristes, seules comptent les émotions procurées

la grande Loulou 11/03/2006 17:10

Non. Tu cours d'abord au temple de consommation musicale, ensuite chez le chocolatier pour acheter une boite, et enfin chez ton banquier pour lui expliquer ton geste... Comme ça, impossible pour lui de te le refuser, vu que tu viens de le faire.La grande Loulou, qui a des années de pratiques avec les banquiers:-))

Madison 11/03/2006 21:56

heu... ho non pas de chocolat pour mon banquier !!! c'est gaaaaaaaaché !!! lol

E. 11/03/2006 15:42

D'abord, l'introduction nous installe dans une hypnose merveilleuse, puis s'élève la voix, sa voix ! Il y a des Norma plus pures  (Caballe par exemple) ou plus virtuose (Sutherland) que celle de la Callas, et la Chaste Déesse invoquée serait en droit de se sentir agressée par l'agressivité sensuelle de cette pretresse là... Mais cette interprétaion, pour aussi peux respectueuse du contexte qu'elle soit (à mon avis), me transportera toujours dans les limbes les plus hautes du plaisir opératique.

Madison 11/03/2006 22:00

je savais bien que j'allais trouver en toi le meme sentiment de plaisir ;-)bisous E.

la grande Loulou 11/03/2006 12:03

Un vrai moment de bonheur, c'est vrai.Depuis avoir écouté la Callas, j'ai migré sur le contre-ténor James Bowman, une voix superbe, notamment sur le salve regina de Vivaldi. Les contre-ténors ont une voix très particulière, aigüe. Et puis le Requiem d'Antonio Lotti,  que j'ai découvert sur une compilation de requiem. (j'achète les compil pour repérer des auteurs/compositeurs, et puis après j'achète les auteurs)

Madison 11/03/2006 12:38

Qui a dit que la blogosphère n'était pas culturelle ? ;-)Merci pour ces références Loulou, je cours chez mon banquier !!! lol

Joyce 11/03/2006 11:43

Pour la musique on line... je reviendrai. J'apprécie l'opéra depuis peu. Mais je n'ai pas le moindre petit morceau etc... chez moi. Si un jour j'ai quelques sous, je m'offrirai une chaîne pour de vrai, et là... je crois bien que je me laisserai aller à fermer les yeux, confortablement installée dans le gros fauteuil.
Avantage... je suis dans une maison...

Madison 11/03/2006 12:49

je t'imagine dans ton fauteuil... ça me donne envie de fermer les yeux aussi et d'écouter encore et encore... toutes les musiques qui me transportent