Info Ou Intox ?

Publié le par Madison


Le Roi des Mouches voudrait bien rester Roi des Insectes encore un an...



J'ai entendu ça de loin ce matin sur France Inter.
En sortant de ma douche, je me suis demandé si c'était une fiction sortie tout droit de la tête du journaliste ou si c'était réellement une proposition du petit nerveux.

Sur la toile, j'ai retrouvé l'info  ici et là :

Franchement, si ça se confirme, je trouverai cela effrayant...

Effrayant qu'un seul homme puisse arriver à convaincre des gens supposés intelligents, cultivés et avertis qu'il est la seule alternative possible aux problèmes du Monde... 

Et encore plus effrayant qu'il n'y ait personne pour s'y opposer...


Ca ne vous rappelle pas quelqu'un ?
- je ne parle pas de Jesus -

Publié dans Politiquement Correct

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tiusha 01/11/2008 18:48

Intox...ication!

Mimisan 31/10/2008 03:00

On savait qu'il ne doutait de rien et avait tous les culots, en voilà hélas une preuve de plus.
Bises

LIZOTCHKA 29/10/2008 10:14

Oui, ça m'a fait rire jaune! Enfin, il peut dire c qu'il veut, c'est impossible de changer les règles. Et il s'est mis les Tchèques à dos! Bravo la diplomatie!
Encore 4 ans à se le farcir!

Madison 29/10/2008 18:23


p'tain 4 ans... c'est long...

Bienvenue Lizotchka :-)



:0095: Maître Po 28/10/2008 02:28

J'ai fêté mes trois ans de blog, il y a peu. Je sais ce que ça représente (c'est-à-dire, pas grand-chose) mais je me permets malgré tout de te souhaiter un bon annif ;-)

Madison 29/10/2008 18:23


Merci beaucoup Maitre Po.
C'est en effet l'anniv de mon blog aujourd'hui ;-)




Thomas 27/10/2008 19:08

Je ne comprends pas toutes ces réactions disproportionnées suite au billet publié.

N'est-il pas normal, alors que le monde est face à une crise économique sans précédent depuis celle de 1929 - et dont personne ne peut dire à ce jour quelle sera son ampleur et sa durée - que le Président en exercice de l'Union européenne essaie par tous les moyens de remédier à cette crise en multipliant les interventions, les déclarations pour rassurer les marchés, les sommets européens et internationaux (ce qui n'est pas chose aisée quand on connait les dissensions au sein-même de l'UE) ?

N'est-il pas normal, alors que la Géorgie et la Russie ont connu une crise diplomatique importante (qui perdure encore à ce jour)il y a quelques semaines, que le Président en exercice de l'UE mette toute son énergie pour parvenir à un consensus et obtenir le retrait des troupes russes de régions géorgiennes occupées de manière totalement illégale ?



Tous les homologues du Président Sarkozy saluent son volontarisme et sa persévérance, n'en déplaise à certains.

A toutes les personnes qui "ont peur", j'aimerais leur poser les questions suivantes : Comment se serait dénuée la crise russo-géorgienne si l'UE, par la voix de son Président, n'était pas intervenue pour faire cesser la violation du droit international par les Russes ?

Où en serions-nous aujourd'hui si, face à la crise économique que connait l'Europe et le monde, l'Europe ne pouvait compter sur un Président fort ?



Depuis la présidence française de l'UE, chacun a pu remarquer que l'UE n'est forte que si elle a à sa tête une présidence stable, qui n'est pas renouvelée tous les 6 mois.



Je lis ici et là que la position de M. le Président de la République ne serait rien d'autre que "le fait du prince".

Aussi, je voudrais rassurer ces personnes et leur rappeler tout simplement qu'il y a la légalité (présidence tournante tous les 6 mois de l'UE) et l'exception (on adapte la légalité aux périodes de crises - ce sont des mesures PONCTUELLES, le temps que la crise s'estompe).



Je voudrais rappeler à ces personnes qui s'offusquent des souhaits du Président Sarkozy que, par le passé, d'autres Etats-membres de l'UE ont prolongé leur présidence alors même que l'UE ne connaissait pas la crise qu'elle connait aujourd'hui.



Alors, comme le disait un certain Jean-Paul II, "N'ayez pas peur".

Je ne veux pas faire de la politique politicienne mais je suis davantage rassuré par un Président volontaire qui propose des solutions, qui est volontaire, qui ose, qui tente de résoudre les problèmes, qui agit, plutôt que le silence pesant de l'opposition qui semble totalement surpassée par les problèmes économiques et sociaux contemporains et dont le seul soucis est le congrés de Reims.



Pour ma part, entre un Président volontaire et une opposition spectatrice, j'ai choisi !

Madison 29/10/2008 18:22


C'est bien de défendre ses convictions Thomas.
Malheureusement, je ne vois en ce président qu'un danger public qui agite beaucoup d'air et raconte beaucoup de bobards. Il ne résoud rien, il fait de la politique. La crise n'est pas pas finie,
elle ne fait que commencer. Et pendant qu'on vente sa (supposée) victoire en Georgie, on ne parle pas des morts en Afghanistan...
Rien ne lui donne pas le droit d'exiger qu'on change le fonctionnement démocratique de l'Europe. En quoi la France est-elle plus importante qu'un autre pays de la communauté ? Si elle se croit au
dessus des lois, pourquoi reste t-elle dans l'Europe ? Cette demande est la porte ouverte à tous les abus...