I Have A Dream...

Publié le par Madison

C'était soit une Femme soit un Noir. Cruel dilemme. Si on choisissait la Femme, on était raciste. Si on préférait le Noir, on était sexiste. Non mais franchement, les Démocrates n'auraient pas pu proposer une Femme Noire ? Ca aurait été plus simple !

Bon ok, je me moque, mais c'est que tout ce barouf autour des primaires américaines me gonflent sérieusement. D'abord, parce qu'on nous en a rabattu les oreilles pendant des mois comme si ça se passait ici, en France. - Vous me direz, pendant qu'on parlait de ça et du sourire de la Grenouille à Rungis ou ailleurs, on ne parlait pas des sujets qui fachent vraiment, hein ! -
Mais surtout parce que partout on a fait du taux d'hormones ou de mélanine un enjeu politique. Si ça se résume à ça la politique, c'est que depuis 50 ans, on n'a pas avancé d'un pouce !

Mais finalement, on n'a peut-être pas avancé d'un pouce... Tant qu'on en sera à juger quelqu'un à la couleur de sa peau, à son sexe ou voire même à son orientation sexuelle, c'est qu'on n'aura pas compris l'essentiel. Qu'est-ce que ces éléments ont à voir avec le caractère, les sentiments, les qualités humaines, la bêtise... ?
Rien !
Et en même temps tout... tant qu'il y aura des gens pour le supposer ou le revendiquer.

C'est pourquoi, tout comme Martin Luther King, j'ai un rêve...

Que ma voisine ne se plaigne plus de l'arrivée en masse dans le quartier de tous ces gens à la peau sombre. Tout ça parce que l'autre jour elle a oublié un colis sur le radiateur de l'entrée et que le temps qu'elle revienne le chercher, il avait disparu.
Qu'une de mes amies ne soit plus révoltée qu'il y ait des partisans d'origine étrangère au FN. La connerie est malheureusement universelle.
Que le policier a qui je raconte mes déboires ne me demande pas d'entrée si l'agresseur avait une gueule de métèque..
Que le garagiste ne tente plus d'arnaquer ma voisine sur le prix de la vidange parce qu'elle est une femme.
Qu'on ne se demande pas si un homosexuel pourrait être président de la république.
Que...

Que ce matin aux infos, on ait juste annoncé : "Barack Obama est officiellement candidat aux élections présidentielles des USA". Pas un mot de plus, pas un mot de moins.

Publié dans Politiquement Correct

Commenter cet article

Falbala 07/06/2008 22:18

Oui, femme, homosexuel, black ou beur,sont souvent pris comme des sous-humains. Dans les grandes villes, j'ai l'impression que le "mixage" se fait graduellement. Mais en province, c'est une autre histoire!
Et puis il y a aussi les handicapés, les vieux...
J'aime bien ton blog. Il change. Le look aussi est sympa...

Madison 09/06/2008 13:55


j'ai été élevée dans un petit village et je n'ai connu le racisme qu'en arrivant en ville lors de mes études. Par contre, dans les villages il regne souvent une sorte de xénophobie générale contre
ceux qui ne sont pas né dans le village.

Merci Falbala, soit la bienvenue ;-)


jc 07/06/2008 14:51

l'amerique est elle préte à ça ...............?
ce serait bien pour la démocratie et le reste

Madison 09/06/2008 14:01


oui ça serait bien...


jlb 06/06/2008 09:03

Mais enfin Madi, si on avait juste une annonce sobre ... où serait l'émotion, le raccolage?
Le pire c'est que je sais pas encore à quoi pense Obama! Au moins avec Hillary, on le savait: "à elle".
:-)

Madison 07/06/2008 00:26


c'est la le probleme, personne ne nous a dit que contenait son programme !


Lili 05/06/2008 22:51

je rêve de ne plus entendre parler du nain à la radio le matin... ça m'agace toujours.

Madison 05/06/2008 23:40


c'est malheureusement un peu le même phénomène de politique spectacle...

ça m'agace aussi toujours autant ma Lili Belle !


emanu124 05/06/2008 22:02

C'est très beau Madison.
En attendant, pour les Etats-Unis j'en conclus qu'il vaut encore mieux être noir (ou métisse plus exactement) que femme...
Mais bon, les choses avancent petit à petit

Madison 05/06/2008 23:38


pas de conclusion attive... je pense que c'est plutot le passé qui n'a pas joué en faveur d'Hillary... à moins que ce ne soit l'attrait de la nouveauté... ce qui revient un peu au meme dans le cas
présent