Jarle Bernhoft

Publié le par Madison

C'est l'histoire norvégienne d'un bonhomme aux allures de Tintin, devenu crooner. Il se définit lui-même comme le renouveau de l'homme-orchestre. Une guitare, un clavier, des pédales samplers et tout s'enchaine de façon fluide sur fond de soul sans chichi. Difficle d'imaginer que ce blondinet aux oreilles décollées ait fait parti de deux groupes d'heavy metal avant de prendre la route en solitaire...

 

 

C'monTalk


So Many Faces

 

 

Le site du bonhomme : http://www.bernhoft.org/

 

Publié dans Lu - Vu - Entendu

Commenter cet article

pyrome 09/10/2015 22:56

Un petit parfum scandinave en passant, une jolie coïncidence.

LOUANCHI 13/11/2013 16:10

HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

lien vers http://www.dailymotion.com/vid [...] e-vie_news
En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après
24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200
harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société
française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.
35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude
Honnorat.

Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian
n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

Cristophe 03/06/2012 07:49

Le blondinet avait peut-être une grosse barbe ?